Magazine féminin » Soins des ongles » Les pinces coupantes pour les ongles

Les pinces coupantes pour les ongles

Les pinces coupantes pour les ongles

Les pinces coupantes pour les ongles – l'outil intégrant pour la garantie de la sortie qualitative après le corps. Cette adaptation ne ressemble pas du tout aux ciseaux de manucure et se distingue selon le document, la forme et la longueur les lames et la structure du ressort.

Pour quoi sont utilisés ?

De différents aspects des pinces sont appliqués pour la manucure rognée et le pédicure. Ils s'appellent ainsi, parce qu'avec l'aide de cet outil non s'éloigne simplement, et s'éloigne entièrement la cuticule selon le bord de la croissance unguéale. Ce phénomène assez populaire en Russie, bien qu'il soit condamné par plusieurs maîtres. Son avantage visible dans ce que les stylos prennent à la fois la forme soignée. Mais la cuticule après quelques séances d'une telle manucure s'endurcit et commence à grandir plus vite.

De grandes pinces coupantes aideront à éloigner l'ongle incarné et viendront à bout même de la plaque épaissie et déformée. Il arrive souvent qu'au microorganisme végétal l'ongle devient ferme, comme la pierre, et les ciseaux fragiles de manucure ne viennent pas à bout ici. Mais puisque les pinces pour le pédicure peuvent être assez massif et possèdent le corps affermi, ils sont capables de venir à bout de la tâche même dans les cas les plus négligés. En remerciant eux on peut oublier les ongles incarnés sur les pieds, puisque les pinces coupantes qualitatives facilement et sans douleur viennent à bout de ce problème. L'essentiel, est correct de choisir la forme et le document, de laquelle on fabrique l'outil.

Les aspects

De nos jours les pinces coupantes sont utilisées souvent par les maîtres de la manucure comme le remplacement aux ciseaux ordinaires. Cette adaptation peut être de trois aspects :

  • Pour l'éloignement de la cuticule;
  • Pour la manucure;
  • Pour le pédicure.

Chacun d'eux a des particularités, sur lesquelles se trouve s'arrêter plus en détail. Premièrement, les pinces coupantes se distinguent par la longueur les manches et les lames. Les outils pour le pédicure plus massif. La couverture coupant plus large, c'est pourquoi sont plus confortables de travailler selon les ongles plus rigides sur les pieds.

Par les pinces de manucure on peut couper les bouts des ongles. En outre ils s'approchent parfaitement aux stratifications. Les pinces coupantes sont souvent faites participer à la manucure pour hommes, en remplaçant les limes des différents montants et le degré abrasivité. Tels outils appellent encore teneurs de livres ou cliqueurs. Ils entrent souvent dans les trousses à ongles et rappellent les mini-pinces coupantes. Encore ils peuvent être accomplis en forme des breloques multifonction, où en dehors de clicker assiste, par exemple, le couteau pliant, qui il est confortable d'avoir.

Les pinces pour la cuticule appliquent pour se délivrer de la peau accrue selon le bord de l'ongle. Sans cet outil il est impossible de s'imaginer la manucure rognée. Il s'approche et pour la lutte avec les envies.

Les pinces coupantes pour les ongles sont beaucoup plus opportunes, quand passe la conversation sur la manucure d'enfant, que les ciseaux, les lames de qui trop long. Puisque la sécurité dans la sortie de l'enfant possède l'importance primordiale, se trouve choisir sacs à dos ou les modèles avec les bords arrondis. Ils ne se distinguent pas par rien des outils adaptés pour les adultes, excepté le montant.

Les critères du choix

Pour qu'il est correct de choisir l'outil, se trouve faire l'attention aux quelques facteurs :

  • Le document. En général, les pinces coupantes produisent de différents aspects de l'acier. Les produits pour l'utilisation domestique produisent d'habitude de l'acier "instrumental" ou l'acier avec la couverture de nickel. Telles pinces sont de courte durée à l'utilisation fréquente et subissent mal la corrosion. Les variantes professionnelles fabriquent de l'acier de haute qualité médical. Ils ne se rouillent pas, assurent la meilleure protection contre les microbes et le microorganisme végétal. Mais même la sortie juste, la désinfection et les conditions délicates de la conservation est nécessaire à tels outils.
  • La forme et le montant. Avant d'acquérir les pinces coupantes, il est nécessaire de choisir la forme de la lame, de laquelle il sera plus facile et il est plus agréable de travailler. Le produit ne doit pas fatiguer la main ou traumatiser le client. Le plus souvent les maîtres travaillent avec la longueur de 7 millimètres, puisque les outils de salon peuvent être plus d'une fois aiguisés aux frais de la perte de la longueur. Pour le débutant la lame plus courte mieux s'approchera.

Si le bord coupant long, et les bouts long et aigu, eux il sera confortable de se délivrer des envies. Cependant telles pinces coupantes ne s'approcheront pas toujours aux débutants, puisque sont plus complexes manier.

Quant à la forme, de ceux-ci existe quatre :

  • Classique moi - la lame de 4-6 millimètres avec un petit talon. S'approche les amateurs, et aux professionnels, mais la présence du talon demande l'habilité définie au travail. Se trouve être très attentif et tenir l'outil strictement verticalement pour ne pas toucher par le talon l'espace de travail et ne pas déchirer la pellicule.
  • "L'aissette". La forme des pinces coupantes dépend de l'aiguisage. Telles pinces ont les bouts baissés vers le dessous et, si regarder de côté, rappellent les haches. C'est la variante la plus confortable pour l'utilisation de salon, puisque la surface est examinée parfaitement par dessus.
  • "L'hirondelle" ou "l'escarpin". Est semblable à la forme classique, mais elle manque talon. À la différence de "l'aissette", a la surface plate intérieure et est travaillé d'habitude à la main, et non le cercle de diamant. Cette méthode affûtage est préférable au choix des outils métalliques.
  • La ligne droite. Convient le temps mort les bouts des ongles et ne provoque pas les complexités dans l'utilisation.

Choisir la forme et le montant de la lame se trouve à partir du montant de la plaque unguéale du client. Par exemple, l'utilisation des trop grandes pinces sur minuscule des doigts provoquera les endommagements. La longueur les manches doit être confortable au maître.

L'aiguisage

Il faut soigneusement aiguiser les pinces. Les adaptations de manucure doivent facilement venir à bout de la cuticule ou les ongles. Est inadmissible pour qu'ils laissent "la frange" négligente. Si l'outil possède l'acuité suffisante, la tranche sera ponctuelle. Restent le plus longtemps aigu les pinces coupantes aiguisées à la main. Se persuader de, si l'outil assez est bon, on peut sur le paquet de polyéthylène. Les pinces doivent facilement couper la pellicule.

Le confort

Le produit se trouve acquérir, seulement s'il est confortablement dans la main, et les stylos ne sont pas trop longs ou court.

Les stylos de l'outil doivent être réduits harmonieusement, sans difficultés. S'ils rebondissent ou marchent trop bien, il faut refuser l'achat. Ces défauts ne passent pas avec le temps et sont gros des endommagements des mains comme du client, et les maîtres.

Le ressort

Les fixations des pinces coupantes sont diverses. Il vaut mieux arrêter le choix sur le ressort double. Tels produits se cassent moins souvent, puisque la charge sur les mains est régulièrement distribuée. À l'information entre les bords coupant se forme une petite éclaircie, mais à la pression plus intense de lui ne doit pas rester et la trace. Les lames justes se trouvent à un niveau, les inégalités superflues et les dents manquent. Si tels défauts sont apparus plus tard, c'est le signe qu'il faut aiguiser le produit.

Comment correctement se servir ?

Il faut tenir les pinces coupantes par une main de la surface parallèlement ouvrière, par la deuxième main en retenant la main du client. Le pouce doit se trouver sur le mécanisme de liaison, autre serrent le spiral de l'appareil. Il faut travailler les pinces toujours très harmonieusement. Ayant soulevé la cuticule avec l'aide de la lame, il faut couper sa partie et continuer à avancer par les mouvements arqués. Il ne faut pas éloigner la cuticule entièrement, en effet, sa principale destination ? Protéger l'ongle contre les infections. Qu'il y aura une ligne fine. Les bouts des lames sont destinés au travail avec les envies.

Pendant la manucure la lame inférieure doit toujours étroitement se serrer contre l'ongle. Il n'y a pas de besoin découvrir les pinces coupantes entièrement, sera assez d'un millimètre.

En travaillant les pinces coupantes, il ne faut pas aspirer à couper tout l'ongle par un mouvement, particulièrement sur les pieds. La plaque très souvent unguéale a la surface irrégulière, et un tel principe du travail est gros des stratifications. Il vaut mieux venir à bout de cela à 3-4 accueils des bords vers le centre. Il ne faut pas couper l'ongle incarné trop court, il vaut mieux l'arrondir, comme pour la manucure française.

Les conseils de la sortie

Non considérablement, on fait de quel document les pinces coupantes et quel pays d'eux a produit, - ils ne serviront pas longtemps, s'il faut ne pas les soigner comme. Garder l'outil il faut dans la place spéciale, par exemple, dans le fourreau en plastique de manière que les lames ne touchent pas. Pour la protection des arêtes vives mettez la cloche spéciale. Si l'acuité a baissé, il est temps de nouveau d'aiguiser les lames. À l'utilisation constante l'aiguisage il faut passer une fois dans six mois.

Après chaque séance il est nécessaire de stériliser les pinces coupantes. Ce non seulement est plus hygiénique, mais aussi est sensible influence sur la préservation par le produit des propriétés.

Sûrement que l'outil sale subira la corrosion beaucoup plus vite, que celui qui est tenu en ordre. Il faut graisser chaque mois les pinces. S'approchera pour cela de vie ou l'huile de graissage. Cette procédure aidera beaucoup à prolonger le délai de l'exploitation de l'outil et assurera la marche douce, et donc, et la sécurité. Travailler les pinces il faut seulement selon la surface sèche, particulièrement à la coupe des ongles. On ne peut pas mettre l'outil au fourreau ou l'attaché-case humide, en outre il n'est pas recommandé de le garder dans les locaux crus, par exemple, dans la salle de bains.

Que faire, si se sont cassés ?

La partie la plus exposée aux endommagements des pinces est le ressort. À la casse il vaut mieux ne pas la changer, et acquérir un nouveau produit, puisque l'aisance de la marche peut sérieusement souffrir.

Certains outils pour l'utilisation personnelle ont les stylos non en métal, et du plastique, qui sont beaucoup plus fortement exposés à la déformation. Dans la situation semblable tout dépend du confort personnel. Au cas où la casse n'empêche pas de se servir des pinces, on peut ne pas changer le produit, et se servir des moyens de fortune, par exemple, le ruban isolant pour le réparer. En outre il arrive que la vis centrale ou ceux-là, sur qui tient ferme le ressort, branlent. Il est recommandé de se servir de la pince ou le tournevis du petit montant pour les fixer. Parfois même au contrôle préalable dans le magasin les acheteurs inexpérimentés acquièrent le produit de la qualité inadéquate. Par exemple, si la toile coupant est initiale avec les défauts (inégalités), il sera inévitable endommager la pellicule tendre de la cuticule. Dans un tel cas il faut s'adresser au magasin et échanger l'outil. Si les pinces coupantes provoquent de quelque génération du trauma et les endommagements non liés au professionnalisme insuffisant ceux qui les tient en main, ce n'est pas normal.

Comment aiguiser dans les conditions domestiques ?

Commencer le procès il faut avec dévissage de l'outil. Puis il faut aiguiser, en accordant l'attention d'abord au côté intérieur de la lame, vient ensuite le tour de l'extérieure. À la fin de la procédure il est nécessaire de contrôler l'acuité des lames. En cas de nécessité répéter avant l'acquisition de l'effet nécessaire. Le polissage soigneux est demandé aux zones, qui toucheront la peau pendant la manucure. Si s'accomplit le travail par la machine-outil, elle doit être passée sur la vitesse minimale. Il est recommandé d'aiguiser toujours dans un sens. Il vaut mieux ne pas appliquer les morceaux à polir par l'abrasif moins 8 000. Les pinces fermées il faut apporter vers la machine-outil par le dos. Et puis, en les appuyant mollement vers le disque à aiguiser, les tourner sous un petit angle pour égal tournant de tout l'outil.

À la main faire les lames du produit plus aigu il est possible, en utilisant la lime ordinaire. Il est important de se rappeler que chaque outil a l'angle affûtage. Il faut avoir en vue cela pour ne pas abîmer la toile coupant. Ne se trouve pas en aucun cas aiguiser l'outil sur le poids. Il faut les faire descendre sur la table par le talon, en se mettant le travail du côté intérieur. Les mouvements dolgins être unidirectionel. Puis il faut polir par les mêmes mouvements les coins. Pour l'aiguisage des bords extérieurs il faut fermer les pinces coupantes, appuyer vers quelque surface horizontale et travailler par les mouvements alternatifs. Avant l'utilisation il est obligatoire de polir et se promener par le morceau pour le polissage pour l'offre aux lames de l'uni. Les détails nettoyés sont graissés avec l'huile. L'émeri peut gagner, s'il faut aiguiser les pinces coupantes d'urgence. Il faut prendre une feuille et couper par ses pinces coupantes quelques fois. Contrôler l'outil on peut sur le paquet de polyéthylène. S'il faut répéter les pinces insuffisamment aigu, l'accueil. Un tel aiguisage suffira pour quelque temps, le maximum, sur le couple de jours et ne se trouve pas plusieurs fois de celle-ci répéter. À la première occasion se trouve aiguiser les pinces sur la machine-outil ou avec l'aide de la lime.

Pour que les outils ne s'émoussent pas, on peut les essuyer par le tissu mou.

Les meilleurs producteurs

On plus bas énumère les marques des producteurs des appartenances de manucure, que l'on peut trouver dans les magasins russes. Leur supériorité sur ce marché ne provoque pas les doutes.

Mertz

Les pinces coupantes pour la manucure et le pédicure de ce Deutschmark sont produites de l'acier inoxydable. Ils sont fermes à l'usure et la corrosion. Le producteur aiguise les lames selon la technologie spéciale, qui permet d'obtenir les propriétés magnifiques coupant. Ces produits seront venus par le goût comme aux professionnels, et les amateurs.

Zinger

La production de cette compagnie est aiguisée à la main. Dans la gamme sont présentés comme les modèles professionnels, et pour l'utilisation personnelle. Les prix modérés et une haute qualité font ces pinces coupantes par la variante très attrayante. Les appartenances de manucure de cette société se sont montrées parfaitement sur le marché russe. La gamme de la compagnie est extrêmement vaste, c'est pourquoi choisir le produit nécessaire conformément aux paramètres donnés on pourra. Les produits s'approchent même pour les plus minuscule des doigts.

Solinberg

Les pinces coupantes Solinberg sont accomplies de l'acier inoxydable, qui se couvre de l'alliage du cobalt et nickel. Se distinguent par une longue durée de service. Grâce à la fermeté augmentée de l'acier travaillé spécialement et l'aiguisage de main des lames du bord beaucoup plus long gardent l'acuité. La structure spéciale des stylos, qui sont accomplis en métal, assure le confort dans le travail. Un tel outil travaillera longtemps.

Yoko

Ce producteur présente l'outil de l'acier de haute qualité avec la couverture de cobalt. Les lames se détachent par leur solidité et ils ne s'émoussent presque pas. Malgré le fait que les appartenances de manucure de cette marque ne se rapportent pas vers économe, il se sert d'une grande popularité.

Avon

La société produit les pinces coupantes de l'acier ferme à la corrosion. Les lames des adaptations de manucure de cette marque viennent à bout facilement de la coupe otrosshy de la plaque unguéale, ainsi qu'éloignent effectivement les terrains s'endurcissant de la cuticule et les arbres de la peau se trouvant autour de l'ongle. Les pinces coupantes non sont préjudiciables ne provoquent pas la stratification des ongles.

«Stalex»

Produit les outils pour l'usage de vie. La qualité de la production de cette société ukrainienne ne cède pas aux analogues occidentaux. Les outils sont fabriqués de l'acier, qui a passé le traitement spécial. Longtemps ne demandent pas l'aiguisage réitéré.

Lazeti

Les outils sont fabriqués et sont aiguisés à la main. En train de la production l'acier inoxydable subit le mécanisme spécial du traitement, qui fait le document stable à la corrosion. Les pinces de cette marque extraordinairement aigu que permet sans effort d'accomplir la manucure qualitative et le pédicure. Chaque produit est protégé par la cloche spéciale silicone pour le protéger contre les endommagements.

Les rappels

Des producteurs des pinces la multitude immense. Être défini avec l'achat la connaissance de ces opinions, qui a acquis déjà le produit donné peut aider.

  • Mertz. Les rappels des acheteurs sur les produits de cette marque les positifs. Ils marquent une haute qualité et la longévité en liaison du confort dans l'utilisation et le prix acceptable.
  • Zinger. Les utilisateurs marquent la résistance à l'usure pratiquement illimitée de ces pinces coupantes. Se trouve cependant se garder des contrefaçons, qui cèdent considérablement aux vrais produits en qualité. La contrefaçon est distinguée de l'original en particulier par l'acuité insuffisante des bords, la disposition pour la déformation de l'outil.
  • Solinberg. Les acheteurs marquent l'acuité et la longévité des pinces de cette marque. La sécurité et le confort les mettent en relief avantageusement parmi les autres. Ça vaut la peine de noter que leur prix est accessible à chacun.
  • Yoko. On peut déclarer qu'une haute qualité et la longévité des pinces coupantes coûtent l'argent. À la différence des produits des autres marques, les pinces coupantes Yoko n'endommagent pas et ne déchirent pas la cuticule, on veut s'en servir de nouveau et de nouveau.
  • Avon. Les acheteurs trouvent comme une principale dignité des pinces données le coût. Ils sont compacts, protégés par la cloche silicone, et il est confortable de les avoir. Cependant non tous sont restés sont contents de cet outil. Certains utilisateurs déclarent que l'adaptation se tapit vite au travail et pas trop solide.
  • «Stalex». Les admiratrices de la manucure rognée approuvent les pinces coupantes de cette compagnie. Ils sont sûrs, confortables dans l'utilisation et assurent le résultat professionnel. Agréable un bonus est leur prix peu élevé. Il est facile de les trouver dans n'importe quel magasin.
  • Lazeti. Les acheteurs sont restés sont contents d'une haute qualité des produits et le confort du travail avec eux. Même après une longue utilisation de la lame gardent les propriétés. Ils marquent le design vif de style de l'emballage, qui les met en relief avantageusement sur les régiments.

Dans vidéo suivant vous apprenez comment correctement choisir les pinces coupantes.